Avec environ 75% des plus de 1,2 milliard d’habitants de l’Afrique âgés de moins de 35 ans, les jeunes du continent sont “plus vulnérables” aux conséquences collatérales de la pandémie de COVID-19 en cours, a déclaré lundi l’Union africaine, notant qu’ils sont plus vulnérables aux conséquences collatérales de la maladie et de ses stratégies d’atténuation. …Tchadinfos.com

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *