A l’instar des autres pays du monde, le Tchad cherche à mettre sur pied des mécanismes pour faire face aux effets du changement climatique en réduisant ses émissions nationales

Dans l’optique de lutter contre les effets du changement climatique, le gouvernement a lancé le, Mesurage de reportage de vérification (MRV), un qui vise à renforcer les capacités pour le développement du système national. Le MRV a également pour objectif, le développement des indicateurs pour le suivi de la mise en œuvre de la contribution déterminée au niveau national.

La phase pilote du projet sera piloté à hauteur de 94,7 millions de FCFA pour un an sous fonds des partenaires. La charge a été confiée aux deux cabinets internationaux, GHGMI basé à Washington et le CIEPA. Trois  consultants nationaux spécialisés en énergie, forêt et en agriculture prendront également part à cette phase pilote.

Le directeur technique du ministère de l’Environnement et de la Pêche, Mahamat Abdoulaye Issa souligne que ledit projet sera aussi soutenu par le Bureau des nations Unies pour les services d’appuis aux projets (UNOPS), un  partenaire de mise en œuvre de l’ICAT et par ailleurs signataire de la convention de financement avec le ministère de tutelle.

La contribution déterminée au niveau national est implémenté par plusieurs Etats, signataires de l’accord de Paris.

L’article Le Tchad se déploie pour faire face au changement climatique est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *