Après une longue période d’arrêt d’activité due à la pandémie, l’étau se desserre à l’institut français du Tchad avec l’accueille ce 13 octobre du plasticien au parcours atypique Guidimbaye Apollinaire.Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *