SOCIETE – Après Dingangali et Gardolé, Walia Hadjaraï se vide. Les eaux débordent de leur lit et envahissent les populations. Les habitants sont aux abois. Nous sommes à Walia Hadjaraï, dans le 9e arrondissement de N’Djamena. L’ambiance est morose. La tristesse se lit sur les visages des populations dudit arrondissement. A l’entrée du quartier Walia …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *