JUSTICE – Un rapport d’Amnesty international, publié ce 25 octobre 2020, a fait l’état des dégâts causés par les forces de défense et de sécurité guinéennes. Des éléments de preuves qui pointent du doigt la répression violente des manifestations. Suite aux tirs à balles réelles sur des contestataires, Amnesty international a sorti un rapport sur …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *