ÉDUCATION – A la suite d’une gréve lancée ce 26 octobre par le Syndicat des enseignants du Tchad (SET), des élèves ont manifesté leur colères dans quelques lycées. Conséquence : un lourd dispositif policier est déployé pour éviter des débordements. Du lycée Felix Eboué à l’Université de Farcha, en passant par certains grands axes de …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *