Réuni le 21 octobre pour évaluer la situation épidémiologique du Covid-19, le Comité de gestion de crise sanitaire indique que le froid serait à l’origine de la flambée des cas des deux dernières semaines

L’avènement du froid inquiète les autorités sanitaires et le gouvernement tchadien. Les deux dernières semaines, le nombre de contamination au covid-19 et le nombre de décès ont nettement augmenté. Le comité de gestion de la crise pense que c’est le froid qui a commencé à s’installer dans le pays qui serait à l’origine. En plus de l’augmentation des cas de covid-19, les autorités sanitaires font état de la résurgence de d’autres maladies de voies respiratoires.

Le ministre des Affaires Etrangères, Amine Abba Siddick, par ailleurs président de séance déplore le relâchement de l’observance des mesures barrières par les populations. Il estime que c’est l’une des raisons de la contamination à l’échelle communautaire.

Il a rappelé au respect strict des restrictions gouvernementales pour barrer la route à la maladie à coronavirus, au risque de voir la maladie se propager et faire basculer le pays dans le désarroi.

L’article Tchad : le CGCS craint que le froid encourage la recrudescence du covid-19 est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *