La Cour suprême a décidé ce 9 octobre, de l’éviction de Yombombé Madjitolum Théophile de l’Assemblée nationale. Il perd son porte-feuille suite à sa démission du parti RNDT-Le Réveil

La justice vient de trancher l’affaire opposant le parti RNDT-Le Réveil et son député démissionnaire. Le président du parti obtient gain de cause face à Yombombé Madjitolum Théophile, député de la circonscription de Mbaïmbokoum pour le compte du parti RNDT-Le Réveil. C’est désormais clair, ce dernier perd son siège, il ne siègera plus au palais de la démocratie car ayant déserté du parti qui l’a investi. La Cour suprême notifiera la décision par écrit au président de la République et au président de l’Assemblée nationale et sera publiée au journal officiel.

En effet, le député Yombombé Madjitoloum Théophile avait déposé sa démission le 26 décembre 2019 auprès du parti de Pahimi Padacké Albert pour regagner les rangs du Mouvement patriotique du salut, parti au pouvoir. Néanmoins, il a conservé sa place à l’Assemblée au compte du parti qui l’a investi. C’est alors qu’une requête a été déposée par le président dudit parti auprès de la Cour suprême pour exiger sa démission.

Ce jour, la Cour a jugé « recevable » la requête et a prononcé la démission de Yombombé Madjitoloum Théophile de l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

La justice a donné raison à Pahimi Padacket Albert, président du parti politique RNDT-Le Réveil et nouveau président du Conseil d’administration de l’Agence d’entretien routier.

L’article Tchad : le député de Mbaïmbokoum a été éjecté de l’Assemblée nationale est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy