Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Chérif Mahamat Zène s’est adressé aux médias le 28 octobre à l’occasion de la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information

Placée sous le thème : «Formation et sensibilisation des jeunes sur les discours de la haine et les déclarations manipulatoires », la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information est célébrée par les journalistes tchadiens. Chérif Mahamat Zène a honoré de sa présence à cet évènement. D’entrée de jeu, le ministre de la communication a salué l’initiative de l’Union des journalistes tchadiens (UJT) qui commémore pour la première fois cet évènement. Elle dénote avec éloquence l’importance du rôle des journalistes dans la sensibilisation en matière d’accès à l’information, à l’éducation aux médias et à l’information, se réjouit-il.

Toutefois, le ministre remet dénonce la promotion des propos pouvant nuire à la cohésion sociale, la cohabitation pacifique et à l’unité nationale. Il s’inscrit en faux contre les «

Les discours haineux et les déclarations manipulatoires visant à développer la haine et la violence pour aggraver davantage les conflits intercommunautaires, ainsi que les attaques terroristes récurrentes contre notre pays ». Lesquels peuvent pousser le gouvernement à faire recours à des mesures exceptionnelles

« Ces discours de la haine, tenus par des marchands d’illusions et des illuminés, souvent véhiculés par des messages vocaux via les médias de la nouvelle génération, notamment les réseaux sociaux, visent essentiellement les jeunes qui constituent une proie facile », note le porte-parole du gouvernement. Il exhorte les médias à favoriser des réflexions axées sur l’intégration sociale et le dialogue interculturel, ainsi que sur la nécessité d’une adéquation entre le système éducatif et les médias

L’article Tchad : le mot du ministre de la communication aux médias tchadiens est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *