Tchad : les commissaires de la CNDH sont recyclés en monitoring des droits de l’homme

17 0

Un atelier de renforcement des capacités des agents de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) a démarré ce 7 octobre 2020. Durant 4 jours, ils seront édifiés sur les techniques de monitoring

La session de formation lancée ce jour par la commission nationale des droits de l’Homme s’achève le 15 octobre prochain. Durant une semaine, les commissaires de la CNDH seront édifiés sur les principes de base du fonctionnement d’une institution nationale des droits de l’Homme et les techniques de monitoring desdits droits.

A la fin de cette formation, les bénéficiaires doivent pouvoir former la base d’un système d’alerte précoce pour assurer la mobilisation de l’assistance externe si la capacité locale ne peut faire face à l’évènement, analyser les tendances et statistiques des incidents pour mettre en priorité et cibler les activités de protection dans les zones concernées et faire le plaidoyer à tout niveau

Le président de la commission, Djidda Oumar Djidda informe que cette formation est une opportunité qui permettra aux commissaires et cadres de la CNDH de cerner la nature, le rôle et les responsabilités de la commission et d’appréhender la nécessité de leur implication dans le processus de monitoring de la situation des droits de l’Homme au Tchad. Il précise que les textes de la Commission prévoient l’acquisition des connaissances spécifiques et de compétence nouvelles pour les responsables et agents. Ceci en tenant compte de leur expérience et qualifications déjà acquises. Beaucoup reste à faire, a-t-il signifié.

 

L’article Tchad : les commissaires de la CNDH sont recyclés en monitoring des droits de l’homme est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *