Ce mercredi 21 octobre 2020, le ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamide Nguilin a lancé le système de payement des droits et taxes douanières par money électronique.

Ce procédé vise à numériser et sécuriser les recettes douanières et combattre la fraude et de réduire les taux d’assassinats liés aux transports des ressources d’une trésorerie pour une autre. Ce système vise à protéger les agents et renforcer l’assiette fiscale. Le ministre indique que cette méthode vise également à réduire le taux de propagation du coronavirus. Il est possible de payer dans les bureaux de douanes et droits indirects de : Zouar, Kalait,Faya, Tine, Adre, Goz-Beida, Tisi, Haraz-Mangagne, Moussoro, Mbaibokoum, Mbainamar, Koutéré et Léré.

Le ministre des Finances a fait savoir que : « les uns et les autres seront jugés par rapport aux recettes et à la capacité à mener des réformes ». Il explique que les recettes font allusion au « Tchad d’aujourd’hui » et les réformes concernent : « Le Tchad de demain ». Il invite les différents responsables à allier le tout, pour rendre fructueux, la dynamique d’information, de digitalisation et de passage au numérique qu’apporte le payement des droits via la monnaie électronique.

Le marché a été confié à la compagnie Airtel à l’issue d’un contrat signé le 3 juillet 2020 avec la direction générale des services de la Douane.

L’article Tchad : les droits de taxes peuvent désormais se faire par paiement mobile est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *