Depuis mardi dernier 27 octobre, un atelier de renforcement de capacités sur le respect des droits de l’Homme au niveau communal et communautaire s’est ouvert à Moundou, province du Logone occidental

C’est une initiative du PNUD en faveur d’une quarantaine de personnes de la circonscription. Notamment, des membres de l’administration, les leaders religieux, des jeunes et femmes. Cette formation entre dans le cadre du projet d’appui à la participation citoyenne des citoyens à la consolidation de la paix au Tchad. Les participants sont édifiés sur la connaissance de la justice traditionnelle et sur le rôle des instances de juridictions coutumières et l’éducation à la promotion de la femme entre autres.

Le secrétaire général de la province du Logone occidental a signifié à l’ouverture des travaux que ledit projet s’inscrit dans la politique de développement du gouvernement. Cela permet de faciliter l’inclusion des jeunes, des femmes  et des groupes marginalisés dans la gestion des affaires de la communauté, renchérit-il.

Au nom du PNUD, le chef de mission Narré Ngamada a expliqué que le rôle de son organisation consiste à œuvrer aux côtés du gouvernement pour concourir au bien-être des populations.

L’article Tchad : une quarantaine de personnes se forment au respect des droits de l’Homme à Moundou est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *