Au cours de la première journée des travaux du 29 octobre 2020, les participants au deuxième Forum national inclusif ont adopté la suppression du serment confessionnel à l’unanimité  au Tchad

Les participants au Forum national inclusif sont unanimes sur deux points, primo la suppression du serment confessionnel, ensuite la levée de la loi sur les mandats des élus locaux. C’est ce qu’il ressort des débats sur la : « consolidation de la paix, de l’unité et du vivre-ensemble » du Forum national inclusif qui se déroule en ce moment au Palais du 15 janvier.

Bien qu’ayant été d’accord sur la suppression du « serment », un autre débat a ressurgit. Celui de savoir si seule son caractère confessionnel doit être retiré ou encore la suppression de toute forme de serment. La suite des travaux vont permettre de mettre fin à la polémique. Néanmoins, la présidente du présidium, Mariam Mahamat Nour assure que la suppression du « serment confessionnel » a requis l’approbation des participants, aussi la limitation des élus locaux. Ils estiment que les mandats des élus locaux ne doivent pas être limités comme pour les députés.

Ces deux questions feront l’objet des résolutions. Précisons que le serment l’adoption du serment confessionnel a été adopté en 2018 dans le cadre des travaux du premier Forum national inclusif.

 

Tchad : le présidium du Forum national inclusif ne fait pas l’unanimité

L’article Tchad : vers la dissolution du serment confessionnel est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *