Les travaux de révision du code des marchés publics et des textes d’application ont démarré le 7 octobre 2020. C’est l’école nationale d’administration qui abrite les assises

Trois nouveaux textes ont été retenus et sont en cours d’élaboration par l’autorité de régulation des marchés publics (ARMP). Le coup d’envoi de l’atelier a été donné par Kalzeubé Payimi Deubet, ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République. Ces travaux de validation du projet du code des marchés publics et textes d’application s’étendent sur deux jours avec pour objectif de réviser le code des marchés publics. Lequel a été élaborés il y’a cinq ans.

Les textes en cours d’élaboration sont entre autres, le nouveau code des marchés publics, un projet de décret fixant de  nouveaux seuils de passation, de contrôle d’approbation des marchés publics. Le code des marchés publics actuel n’est pas en conformité avec l’esprit qui a motivé son élaboration, explique Ahmat Bichara Seid, directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics.

L’atelier vient apporter des amendements aux limites du code opérationnel depuis 2018.

L’article Tchad : vers la révision du code des marchés publics est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *