Les violences policières qui ont éclaté dans la ville de Lagos prennent de plus en plus une tournure sanglante. Ce jeudi 22 octobre, le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat a, dans une déclaration, condamné ces violences et réclamé que les responsabilités soient situées. Les informations rapportées par les médias nigérians …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.