Le Maire de la Commune du 3e Arrondissement, El Hadj Idriss Sami Michou Chachati lance un cri de détresse aux partenaires et aux bonnes volontés de lui venir en aide pour lutter contre d’éventuelles inondations des quartiers Sabangali, Ardep-Djoumal et Djambal Bahr suite à la montée des eaux du fleuve Chari.

C’était ce matin, lors d’une opération de pose de bâtardes traditionnelles (sacs de jute remplis de remblai) pour boucher certains trous qui seraient aussi une sorte des canaux qu’empruntent les eaux du fleuve pour se déverser dans les quartiers.

Selon le reporter de Dja FM qui a fait le tour avec le Maire, au quartier Sabangali, les eaux sont aux portes de nombre des concessions.

À Ardep-Djoumal, le canal des jardiniers a débordé. Selon nos informations, la montée des eaux du fleuve Chari a touché même le centre-ville à l’exemple du canal du marché à mil.

Ce canal qui sépare ce marché du quartier Ridina a débordé. Il est très difficile pour les usagers d’emprunter cet axe. C’est toujours la montée des eaux du fleuve nous dit-on.

Tchadanthropus-tribune avec Dja FM

L’article #INONDATIONS : Montée des eaux du fleuve Chari – Situation est alarmante. L’hôtel Hilton se trouve menacé. est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *