Le collectif tchadien contre la vie chère (CTVC) entend mener une manifestation pacifique et citoyenne demain samedi 7 novembre 2020 pour demander le départ du groupe Castel Tchad, propriétaire des brasseries du Tchad (BDT)

La manifestation annoncée par le président du collectif contre la vie chère, Dingamnayal Versinis fait suite à l’augmentation : « d’une manière unilatérale et exagérée, des prix des boissons alcoolisées et non alcoolisées », brassées par le groupe Castel depuis le 1er janvier 2020. Il invite les grossistes et les pouvoirs publics à prendre les dispositions nécessaires. Le collectif demande aux populations de N’Djamena et celles des provinces à se rassembler dans les grands ronds-points et carrefours le 7 novembre pour exprimer leur ras-le-bol.

Le CTVC dénonce : « le comportement esclavagiste et méprisant de l’actuelle équipe dirigeante des Brasseries du Tchad ». Il regrette que malgré les multiples revendications des consommateurs, les prix des boissons connaissent une augmentation.

Dingamnayal Versinis déplore également le licenciement exclusif d’un nombre important du personnel tchadien, la fermeture de l’usine de Moundou sans en informer les autorités du ministère de tutelle, ni les consommateurs au mépris des lois et règlements en vigueurs.

 

L’article Tchad : le collectif contre la vie chère exige le départ du groupe Castel est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *