Le ministre en charge de l’Education national, Aboubacar Assidick Choroma a fait une communication le 9 novembre pour condamner les perturbations des cours dans certains établissements de la capitale

Quelques jours après la levée de grève d’avertissement, les cours ont repris sur le 9 novembre sur l’ensemble du territoire national, suite à l’appel du syndicat des enseignants. Toutefois, des mouvements d’humeur ont été entendus dans certains établissements de N’Djamena. Lesquelles ont engendré la perturbation des cours, des cas de blessures ont égalent été enregistrés.

Suite à cet incident, le ministre l’éducation nationale, Aboubacar Assidick Choroma a tenu un point de presse dans son département pour dénoncer ces actes. Il a mis en garde les auteurs de ces agissements. Le ministre regrette que des gens s’amusent à perturber les cours qui reprennent six mois après l’interruption due à la covid-19.

Aboubacar Assidick Chorima invite les délégués provinciaux, les inspecteurs départementaux et les chefs d’établissement à prendre les dispositions nécessaires pour assurer le bon déroulement des activités pédagogiques dans les établissements scolaires.

L’article Tchad : le ministre de l’éducation national condamne la perturbation des cours est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *