Le chef de l’État s’est exprimé samedi matin à Pala sur la question du mariage des mineurs, des mutilations génitales et de la scolarisation des filles. Idriss Déby a fait part de la « nécessité absolue de laisser continuer les filles » dans leurs études « en arrêtant les mariages précoces ».

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *