Médias : Après l’encerclement et l’arrestation des journalistes de la radio Fm liberté et ceux d’autres médias, ce 27 novembre, par les éléments du Groupement mobile d’intervention de la police(Gmip), l’Union des radios privées du Tchad (Urpt) réagit à travers un communiqué de presse. Le bureau exécutif de l’Urpt demande à toutes les radios privées …Tchadinfos.com

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *