Fatimé Souckar Terab, âgée de 31 ans en 2020 a été sélectionnée  parmi les 35 jeunes africains les plus talentueux pour bénéficier des prix Africa 35.35 qui célèbrent l’excellence et le mérite de la jeunesse africaine et de l’afro-diaspora

L’information a été donnée ce jeudi 12 novembre 2020 par le comité Africa 35.35. La jeune femme de nationalité tchadienne a eu le mérite d’être choisie parmi plus de 500 candidats africains en Afrique et dans la diaspora âgés de 16 à 35 ans.

Les 35 jeunes africains sélectionnés sont porteurs des projets et réalisations exceptionnels dans leurs communautés. L’objectif de ce prix est de reconnaitre le mérite des jeunes africains d’au plus 35 ans toutes les années. Institués en 2016, les prix 35.35 sont à leur cinquième édition consécutive. Ils sont organisés toutes les années pour célébrer les meilleures innovations des jeunes africains.  Les prix 35.35 sont une initiative d’une organisation panafricaine de jeunes professionnels présents dans 30 pays africains.

La candidate du Tchad aux Prix 35.35, Fatime Souckar Terab s’est investi dans l’agriculture durable en 2016, elle est cofondatrice de ‘’Aya Chad, l’African Youth in Agribusinnes’’, une plateforme des jeunes agri-preneurs qui compte 500 adhérents. Elle est également la fondatrice de la boutique enseigne agricole à N’Djamena.

L’article Une jeune tchadienne est retenue pour les prix Africa 35.35 est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *