Les Centrafricains ont attrapé le virus de la littérature, peu avant que le coronavirus ne vienne terroriser la terre. Pendant des années, ils se sont contentés de lire les autres. Aujourd’hui, il ne passe pas un jour sans qu’ils publient un essai, un roman, une biographie, un pamphlet. Depuis qu…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *