Des informations selon lesquelles le Tchad projette une intervention armée en République centrafricaine pullulent les réseaux sociaux depuis quelques jours. Le porte-parole du gouvernement a apporté un démenti formel

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Chérif Mahamat Zene a condamné les rumeurs selon lesquelles, les militaires tchadiens interviendront en Centrafrique pour déstabiliser le pays. Il a accordé une interview au journal ‘’Le Sahel’’. « Ce sont des accusations dénuées de tout fondement qui circulent sur les réseaux sociaux. En principe, elles ne méritent même pas une réaction de notre part », peut-on lire ces propos du membre du gouvernement dans les colonnes de la publication de ce lundi.

Chérif Mahamat Zene, que ces fausses accusations ne sont fondées sur aucune preuve. « Le Tchad rejette et condamne ferment ces accusations fallacieuses faisant état d’une intervention militaire en RCA », poursuit-il. Pour le ministre tchadien : « le Tchad ne doit pas servir de bouc émissaire éternel aux acteurs politiques centrafricains incapables de trouver une sortie de crise dans leur pays ». « Le Tchad, depuis le retrait de son contingent de la MISCA en 2014, n’est jamais intervenu et aucun soldat n’a jamais franchi la frontière commune entre le Tchad et la Centrafrique », déclare le porte-parole du gouvernement tchadien.

Chérit Mahamat conseille aux : « centrafricains de se pencher sérieusement sur les causes profondes des crises cycliques que connait le pays depuis son indépendance, afin de trouver une solution durable ». Il ajoute que : « le Tchad a intérêt à voir une République centrafricaine en paix, stable ».

L’article Le Tchad dément les accusations d’intervention militaires en Centrafrique est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *