Sous la pression militaire et surtout après la dernière opération militaire tchadienne de Bohoma, le groupe qui est affecté par des sérieuses divisions internes s’est éclaté en plusieurs factions et ne compte aujourd’hui dans ses rangs qu’environ 6500 personnes soit 44,77% de son effectif de 1452…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.