Le Maroc et la France ont signé, lundi à Rabat, une déclaration d’intention relative à la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA), un document qui ouvre la voie à une coopération mutuelle pour la protection de cette catégorie d’enfants.Signée le ministre marocain de la justice, Mohamed Benabdelkader et son homologue français, Eric Dupond-Moretti, qui effectue une visite dans le Royaume, cet accord prévoit la diffusion d’un schéma de procédures qui détaille le processus de gestion de la situation des MNA, permettant ainsi aux magistrats de la jeunesse français de disposer d’informations indispensables pour prendre les mesures les plus adaptées à l’intérêt de l’enfant.

Selon le ministre français, cet accord est de nature à faciliter l’échange d’informations et à contribuer à mettre en place des outils concrets à même de résoudre une problématique commune aux deux pays. « Il s’agit notamment d’identifier ces mineurs en vue d’un éventuel rapatriement », a-t-il souligné.

De son côté, le ministre marocain de la justice a indiqué que l’accord se base sur « une série de mesures déterminant le cadre législatif en vertu duquel agissent les défenseurs des droits des mineurs », ajoutant que cette déclaration d’intention va tracer un cadre de coopération conforme à la convention des Nations Unies.

L’article Rabat et Paris signent une déclaration d’intention pour la prise en charge des mineurs non accompagnés est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *