La question qui a fait l’objet de la plaidoirie d’hier, était la demande de la mise en liberté provisoire de Wand Ch’ing et de Haroun Nadjmadine.

Tchad : Affaire de la tentative de corruption d’agents de l'IGE, le procès renvoyé à vendredi prochain
La partie défenderesse prétend que l’État dans cette affaire n’a subi aucun préjudice financier. « Il n’y a de risque…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *