Les querelles qui mettent en mal l’épanouissement du football au Tchad, suscite l’indignation de plusieurs entités. Ce 16 décembre 2020, les organisations des jeunes a demandé au Maréchal du Tchad d’un mettre fin aux disputes

Par un point de presse, le porte-parole des leaders des organisations de jeunes, Brahim Ramadan a invité le président de la république à jouer son rôle d’arbitre dans le conflit qui oppose la Fédération tchadienne de football association à son ministère de tutelle. Il souhaite que le numéro 1 du Tchad, nettoie la fédération de football des : « les mafieux qui s’organisent pour faire tomber, le ministre de la jeunesse et des sports ».

Les organisations des jeunes indiquent le jeune ministre, a déjà assaini le milieu jeune, via le Congrès du Conseil National de la jeunesse du Tchad. Brahim Ramadan estime que le comportement des dirigeants actuels de la FTFA n’est pas conforme à : « l’éthique socioculturelles et aux valeurs des tchadiens ». Il déclare que depuis longtemps de la fédération aligne les échecs successifs.

Le Maréchal du Tchad est le dernier espoir du football, note le porte-parole des leaders des organisations de jeunes. Il l’interpelle : « nous rappelons au Maréchal du Tchad, si jamais, il cède cette fois ci ç la pression de la Fédération qui se dit proche de lui, il enterre définitivement le football tchadien. », le président doit prendre ses responsabilité souhaitent les organisations de jeunes.

L’article Tchad : la jeunesse demande à Idriss Deby de siffler la fin de la récréation à la FTFA est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *