Le département d’Assinet dans la province du Batha a été le théâtre d’un conflit qui oppose deux communautés le 12 décembre 2020, 25 morts et une dizaine de blessés ont été enregisstrés  . La justice est sur les traces des commanditaires

Dans la localité d’Achiguek dans le département d’Assinet, province du Batha, 25 personnes ont perdu la vie suite à un conflit intercommunautaire lié à la revendication des portions de terre. Le gouvernement par la voix de son porte-parole, Chérif Mahamat Zene condamne ce conflit sanglant qui intervient après ceux enregistrés dans les provinces du Mayo Kebbi-Est et du Ouaddaï. Le gouvernement réitère « la ferme condamnation de tous ces conflits sanglants, mettant à mal la cohésion sociale et la quiétude des populations », déclare-t-il.

Des équipes de sécurité partant de la capitale ont été envoyés pour rétablir l’ordre. Des mesures ont également été prises à l’effet d’éviter un incident supplémentaire. Il s’agit entre autre de :

  • Renforcer la sensibilisation et la prévention pour éviter et / ou alerter très tôt sur les causes profondes de ces conflits ;
  • Identifier toutes personnes ou autorités quelconques impliquées, de près ou de loin, dans ces conflits, et les faire traduire devant les juridictions compétentes pour répondre de leurs actes ;
  • Réactiver les commissions de désarmement pour récupérer toutes les armes illégalement détenues par des civils, en appliquant avec rigueur les textes en vigueur en la matière ;
  • Renforcer le contrôle sur la circulation des armes à feu aux frontières avec les pays voisins en conflit et à l’intérieur du pays pour réduire les facteurs d’insécurité.

Ces mesures sont d’application immédiate, les ministres concernées, les autorités civiles, militaires et traditionnelles sont instruites à cet effet

Le ministre de l’Administration du territoire et des collectivités autonomes, Mahamat Ismaël Chaibo s’est également rendu sur le site d’Achiguek ce dimanche 13 décembre pour présenter ses condoléances aux familles éprouvées. Il assure que des interpellations ont dore et déjà commencé et que la justice fera son travail.

 

 

L’article Tchad : le gouvernement pourchasse les commanditaires des conflits sanglants est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *