Trois prix ont été remis aux littéraires tchadiens qui se sont distingués à travers leurs productions au Grand prix de la littérature du Tchad le 30 novembre 2020 à N’Djamena

Les rideaux se sont refermés sur la quatrième édition du mois du livre et de la lecture. 14 provinces ont envoyé des ambassadeurs à ce rendez-vous de la culture au Tchad. Dans le cadre de la reconnaissance des mérites, un accent a été mis sur les écrivent résidants sur le territoire pour valoriser la plume locale. Les trois lauréats du Grand prix littéraire du Tchad sont entre autres :

  • le Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar, il reçoit la plume d’or 2020 et un chèque d’un montant de deux millions de FCFA du Grand prix littéraire. C’est sur la base de ses productions qu’il a été distingué. Il en ressort que le vainqueur de la plume d’or produit des œuvres littéraires de qualité. Lesquelles ont requis l’intérêt et l’approbation des jurys.
  • Le prix jeune talent a été remis à Renaud Dinguemnayal, une figure montante de la littérature tchadienne. Il s’est également distingué par la qualité de sa plume et la pertinence des thèmes. Il bénéficie d’un montant de 500.000FCFA et d’une plume en argent
  • Me Clarisse Nomaye s’est vue décernée, le prix de la plume féministe. Elle a également reçu une enveloppe de 500.000FCFA et une plume en argent.

Le coordonnateur général de la Maison des Patrimoines Culturels du Tchad, Armand Digammadji note que l’innovation dans cette édition a été l’ouverture à la littérature tchadienne d’expression arabe. Ensuite le baptême de quatre lycées de N’Djamena des littéraires qui ont l’histoire de la culture tchadienne.

 

 

L’article Tchad : le mois du livre et de la lecture récompense les meilleurs littéraires est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *