Un Conseil ordinaire des Ministres s’est tenu ce jeudi 17 décembre 2020, sous la Présidence du Maréchal du Tchad, pour l’examen du projet de loi de finances 2021, soumis par le Ministre des Finances et du Budget

Le projet de loi de finances 2021 met un accent particulier sur le monde rural, l’emploi des jeunes, les femmes, l’accès à l’eau, l’éducation, la santé, la promotion du secteur agropastoral, l’appui aux secteurs sinistrés par la pandémie du COVID-19, l’amélioration du climat des affaires, le soutien de l’industrie locale. Le budget arrêté s’élève à 1.098 milliards de FCFA en 2021 contre (hors dons) contre 1136 milliards de FCFA, en 2020, soit une baisse de 3%.

Au plan macroéconomique, le projet de loi de Finances 2021, est préparé en tenant compte des incertitudes au niveau mondial lié à la crise sanitaire, et sur la base des hypothèses suivantes :

  • La production du pétrole passe de 142.075 barils/jours en 2020 à 147.397 barils/jour en 2021 ;
  • Le cours du Brent passe de 40,7 dollars US en 2020 à 44 dollars US en 2021 ;
  • Une décote de 3 dollars US par baril ;
  • Le coût de transport de 7 dollars US par baril.

Sur la base de ces hypothèses, la croissance en 2021, soutenue par le secteur pétrolier à hauteur de 8,1% et hors pétrole à 4,8%, se situerait à 5,1% contre 0,4% en 2020.

En termes des chiffres, le projet de loi de finances prévoit 1.098 milliards de FCFA des recettes (hors dons), contre 1136 milliards de FCFA en 2020, soit une baisse de 3%.

Les dépenses totales (hors amortissement de la dette) dans le projet de loi de finances 2021, sont estimées à 1247,153 milliards de FCFA en 2021 contre 1196 milliards de FCFA en 2020, soit une augmentation de 4%.

De ce qui précède, il résulte un solde budgétaire de base déficitaire de 149 milliards de FCFA. En considérant les amortissements de la dette, les financements extérieurs (appuis budgétaires, dons et prêts projets) et les financements intérieurs, le projet de budget 2021 est équilibré.

En définitive, ce projet de Loi de Finances 2021, en ligne avec les engagements pris par le Maréchal du Tchad vis-à-vis des populations du Tchad profond, prescrit des allocations budgétaires plus ciblées, plus suffisantes et de meilleure qualité pour permettre à notre pays de bénéficier du Programme Politique du Président de la République, voie à suivre vers le Tchad que nous voulons.

Le compte rendu du Conseil ordinaire des ministres a été fait par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Chérif Mahamat Zene.

 

L’article Tchad : le projet de loi de finances prévoit un budget de 1.098 milliards de FCFA en 2021 est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *