Une formation sur les migrations et la lutte contre la traite des personnes au Tchad s’est ouverte ce mercredi 2 décembre à N’Djamena. C’est une initiative de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)

En vue de renforcer les connaissances de certains acteurs impliqués dans les questions de migratoires, l’OIM a organisé une séance de formation qui s’étend sur deux jours. Elle vise à renforcer les capacités sur les notions de base sur la migration, l’analyse des dynamiques migratoires en Afrique et au Tchad. Cet atelier met également un accent sur la compréhension de la traite des personnes et mécanismes de protection et d’assistance aux migrants en situation de vulnérabilité et d’identifier les acteurs pertinents et les sujets de plaidoyer.

Les bénéficiaires sont entre autres, des responsables de la Commission nationale d’accueil, de réinsertion des réfugiés et des rapatriés (CNARR), les personnels de ma Commission nationale des droits de l’Homme, du ministère de la femme et de la protection de la petite enfance, du ministère des Affaires étrangères et des tchadiens de l’étranger, du ministère de la défense, du ministère de l’Administration du territoire et du Secrétariat général du gouvernement entre autre.

Au nom de l’OIM, Jean Claude Bashirahishize fait savoir que l’objectif de cette séance est de pousser au retour volontaire et à la réintégration des migrants vulnérables, de sensibiliser les migrants en transit sur la migration sur les risques liés à la migration irrégulière.

 

L’article Tchad : lutte contre les migrations, une vingtaine de personnes se forment est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *