L’arrivée du chef de l’État dans la province du Kanem, a mis de l’huile sur le feu entre les partis politiques implantés dans la province il y a plusieurs décennies.

Si le mouvement patriotique du salut, parti au pouvoir dit avoir la majorité dans cette partie du pays, il semble bien que la réalité soit toute autre.

Selon des sources contactées, les deux partis politiques alliés il y a plusieurs décennies sont engagés dans une adversité sans précédent.

Ainsi, certains témoignages rapportent que les opérateurs économiques auraient versé un pot-de-vin à des militants pour brader le drapeau du mouvement patriotique du salut, ce qui fut rejeté par un autre responsable du MPS provincial.

Selon une autre source, le président du parti RDP serait en discorde avec le secrétaire général du MPS qui aurait dit à ce dernier que Mao est le fief du MPS et non le contraire.
En tout, les deux partis amis d’hier peinent à se mettre d’accord sur plusieurs points.

Le chef du rassemblement pour la démocratie et le progrès aurait fait savoir au Maréchal du Tchad, le non-respect des accords d’alliance entre les deux partis.

Le président du soleil levant aurait aussi déploré le non-respect de cet accord dans les nominations et la répartition de certaines prérogatives politiques.

Pour l’instant, de deux côtés, rien ne filtre de façon officielle, mais si la coordination des activités politiques entre ces partis politiques est remise en cause, la majorité risquerait de perdre un allié de taille.

TOUMAÏ WEB MÉDIAS

L’article #TCHAD #Politique : Alliance MPS-RDP, la rupture est-elle consommée ? est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *