La fermeture du restaurant universitaire depuis une semaine suite aux problèmes financiers qui a engendré la grève du personnel, l’UNET a organisé un point de presse ce mercredi 9 décembre pour manifester son ras-le-bol

L’Union nationale des étudiants tchadiens (UNET) interpelle le gouvernement sur les conditions de restauration dans les universités du pays en général et dans le restaurant du campus de N’Djamena en particulier. Elle invite le gouvernement à répondre aux besoins des prestataires des restaurants qu’ils lèvent la grève.  Au cours du point de presse organisé ce jour à la faculté d’Ardep Djoumal, Mathias Debin, chargé des relations publiques de l’UNET fait savoir que les étudiants n’ont rien à manger depuis une semaine.

L’UNET regrette que les restaurants sont fermés pour cause de difficultés financières, alors que il y’a 4 ans les autorités ont suspendu les bourses pour reverser l’argent les œuvres universitaires. Mathias Debin estime que le Centre national des œuvres universitaires n’a pas capacité à gérer les restaurants universitaires. D’après lui, les quatre années de suspension de bourses devrait permettre de résoudre les problèmes socio-académiques.

L’UNET a accordé 72 heures au Centre national des œuvres caritatives pour trouver une solution palliative.

L’article Tchad : réaction des étudiants suite à la fermeture du restaurant universitaire est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *