Le ministre de la justice, garde des sceaux, chargé des droits humains, Djimet Arabi a adressé au président de l’assemblée nationale le 28 décembre 2020, la mise en mouvement de l’action publique contre le député UNDR, Saleh Kebzabo pour usage des propos incendiaires vis-à-vis des jeunes du Sud du pays 

Dans son document adressé au patron de la chambre des représentants, le ministre de la justice évoque cite les chefs d’accusation qui pèserait contre le président du parti politique, Union national pour la démocratie et le renouveau, Saleh Kebzabo. Ci dessous, l’intégralité de la note

En déplacement dans le sud du pays, le député Saleh Kebzabo, avait tenu, le 22 décembre 2020, devant un auditoire composé essentiellement des jeunes, des propos incendiaires constitutifs d’atteintes à la paix et à la tranquillité publique faits prévus et punis par les art. 181 ou 183 du code pénal.

Face à cette situation et respectueux des contraintes de l’état de droit, le ministère public entend mette en mouvement l’action public contre ce député qui doit répondre de ses actes.

 

L’article Tchad: Saleh Kebzabo est poursuivi en justice est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *