Dans le cadre de le cadre de la caravane 16 jours d’activisme, l’Association tchadienne pour le bien-être familial (Astbef) a organisé une journée portes ouverte le 1er décembre pour s’entretenir avec les enfants de la rue

A N’Djamena, l’Astbef a organisé une séance de travail pour sensibiliser les enfants de la rue sur les méthodes de contraception, les dépistages volontaires. Ils se sont ensuite à la banque nationale de sang pour en faire un don de sang. Ensuite, une conférence débat a eu lieu. l’Astbef a également remis des vivres au centre Dakouna espoir. Cette structure à la charge de l’éducation et la réinsertion socio-professionnelle des enfants de la rue. Ses activités s’articulent autour de la danse et la scolarisation des enfants.

Dans son allocution, le président de l’association, Nadjingaar Golaou explique que cette iniative vise à mettre une équipe en place pour sensibiliser sur les méthodes contraceptives et à une séance de dépistage volontaire. Il ajoute que la journée porte ouverte a pour objectif de faire connaitre l’Astbef.

Au cours des débats, les jeunes du centre Dakouna Espoir ont également été sensibilisés les violences basée sur le genre. Les panélistes exhortent ceux-ci les jeunes à mettre la protection de gente féminine au centre des actions.

L’article Tchad : une journée portes ouverte pour sensibiliser les enfants de la rue sur la contraception est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *