Le décret portant confinement de la ville de N’Djamena indique clairement que le transport en commun urbain  et interurbain est interdit. Les chauffeurs des minibus qui se disent être les premiers à imposer le respect des mesures barrières à leurs clients estiment être toujours visés par les autorités quand il s’agit de prendre des mesures …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.