OPINION – On observe un pic de violences intercommunautaires au Tchad. Du Batha à la Tandjilé en passant par le Sila, le Ouaddaï, le grand Mayo Kebbi entre autres, les affrontements entre éleveurs et agriculteurs, entre deux ethnies ou clans sont légion. Une question se dégage : les Tchadiens ont-ils un problème de vivre ensemble ? Impunité, …Tchadinfos.com

Avatar

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *