Le Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC) entend organiser des manifestations à partir du 07 janvier 2021 à N’Djamena si le confinement de la capitale est renouvelé sans mesures d’accompagnement

Dans un communiqué de presse du CTVC paru à notre rédaction ce 04 janvier 2021, le collectif s’indigne et s’insurge contre le décret imposant le confinement total de la ville de N’Djamena pour une semaine. Le CTVC estime que c’est une décision provocatrice sur le plan social et économique et en appel à la mobilisation générale de la population de N’Djamena à se tenir prête pour répondre promptement au mot ‘’d’ordre de désobéissance’’ qui sera déclenché en collaboration avec des associations sœurs  et leaders d’opinions.

Le président du collectif, Dingamnayel Nely Versinis regrette que décision a été prise : « alors qu’aucune gravité de la pandémie de Covid-19 n’est constatée en ce moment précis ». Lutter contre la pandémie ne doit pas consister uniquement à prendre des mesures administratives assassines, contraignantes pour matraquer la population, poursuit le communiqué. La note précise que les manifestations qui se préparent auront lieu : « si le gouvernement ose reconduire le confinement sans les mesures d’accompagnement concret ».

Le collectif invite la population des dix arrondissements de N’Djamena de se libérer de la peur, la résignation et l’amorphie pour revendiquer pacifiquement son droit élémentaire après le 07 janvier 2021

L’article Tchad : le CTVC appelle à un soulèvement contre le confinement de N’Djamena est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *