Le ministre de la sécurité publique et de l’immigration, Mahamat Tahir Orozi interdit, les marches annoncées les 04, 05 et 06 février par certains partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile

Dans un arrêté publié le 01 février 2021, l’on peut lire : « les manifestations de la Coordination des Mouvements Citoyens le Temps-Tchad, la Dynamique Stop, ça suffit, les Transformateurs et l’Association des diplômés sans emploi prévues les 04, 05, 06 et 07 février 2021 à N’Djamena et dans certaines provinces sont strictement interdites »

Mahamat Tahir Orozi ajoute que son département étant chargé de la protection des personnes et leurs biens ne saurait permettre l’organisation de telles manifestations susceptibles d’engendrer de troubles à l’ordre public sur l’ensemble du territoire

Il instruit les directeurs généraux de la Police nationale et de la gendarmerie, le commandant de la garde nationale et nomade du Tchad et les gouverneurs des provinces à faire appliquer la décision.

Précisons que ces manifestations sont prévues le jour du congrès du Mouvement patriotique du salut (MPS), parti du président en exercice, Idriss Deby Itno. Assemblée au cours de laquelle, le candidat du parti sera investi pour l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

L’article Tchad : le gouvernement interdit les manifestations des partis politiques et de la société civile est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.