Réunis ce mardi 09 février à la Bourse du travail, l’Union des syndicats du Tchad (UST) a condamné les arrestations arbitraires enregistrées dans le cadre des manifestations du 06 février 2021, pour revendiquer l’inclusion et l’alternance

L’UST a demandé au gouvernement de mettre immédiatement fin aux violations de la Constitution et de libérer sans conditions les manifestants arrêtés arbitrairement. Elle dénonce les des violations fréquentes de la loi fondamentale par le gouvernement, notamment la liberté de manifester consacrée par la Constitution de la République du Tchad ainsi que les conventions internationales ratifiées au Tchad.

Le président de l’Union des syndicats du Tchad, Barka Michel déplore le fait le parti au pouvoir utilise les forces armées contre des citoyens  manifestant pacifiquement leur colère contre l’arbitraire et la gestion catastrophique du pays, dont les principales victimes sont les travailleurs. Il apporte dès lors : « tout son soutien aux manifestants blessés et à ceux qui ont été injustement arrêtés » et demande aux organisateurs de la marche du 06 février 2021, de ne pas baisser les bras.

L’union appelle tous ses militants à se mobiliser et se tenir prêt à tout appel à manifester contre l’arbitraire, les arrestations massives et des violations de domiciles.

L’article Tchad : l’UST apporte son soutien aux manifestants du 06 février 2021 est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.