Toutes les explications scientifiquement et juridiquement avancées expliquent que Mr Mahamat Nour Ibedou a été arrêté dans sa voiture et devant certains leaders de droits de l’homme devant le siège de la ligue tchadienne de droits de l’homme.

Depuis lors, les analphabètes qui l’avaient injustement arrêté ne savaient pas que juridiquement ils ne pouvaient rien reprocher au secrétaire général reconnu de la CTDDH. 3 jours d’incarcération pour aboutir à un dossier classé sans suite doit résonner pour ceux qui martyrisent Ibedou qu’à force d’insister ils sont entrain de rendre Ibedou le martyr d’un peuple, lui qui a tout perdu, travail, maison, même son frère-chef de canton dans le Guéra fut déchu de son cantonnât.

Ce mardi 23 mars 2021, le défenseur des droits de l’homme et vrai secrétaire général de la CTDDH, Mahamat Nour Ibedou a été libéré et le procureur a fini par classer sans suite son dossier.

Que le régime de Déby sache, au-delà de Mahamat Nour il y aura des milliers d’autres Tchadiens qui sont prêts à se sacrifier pour ne plus subir les 30 années de dictatures.

Tchadanthropus-tribune

L’article #TCHAD #Justice : Les juges tchadiens ne pouvaient garder éternellement Mahamat Nour Ibedou. est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *