Suite au conflit intercommunautaire survenu dans la sous-préfecture de Mouraye, département du Barh Azoum, Province du Salamat, faisant plus d’une centaine de pertes en vies humaines et plus de dix villages et ferricks incendiés, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) propose au gouvernement quelques mesures à prendre pour éviter une dégénération de la …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *