Envoyé comme émissaire pour négocier la libération des Européens dont Mme Françoise Claustre, pris en otage par des rebelles tchadiens, le commandant Pierre Galopin sera exécuté un 4 avril 1975 à Zoui, dans le Tibesti. L’aile du Front de libération nationale du Tchad (Frolinat) du Tibesti créée sous le nom de Conseil de commandement des …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *