Le président de la République démocratique du Congo et de l’Union Africaine, Félix Tshisekedi, a souhaité mardi que le Tchad revienne “très vite à l’ordre démocratique”, au cours d’une déclaration commune à Paris avec son homologue Emmanuel Macron.

“Nous soutenons évidemment la stabilité actuelle mais à condition que nous allions très vite vers la consolidation de la démocratie, des institutions démocratiques”, a ajouté Félix Tshisekedi.

La France condamne la répression des manifestations

Le président français Emmanuel Macron a pour sa part exprimé sa préoccupation sur l’évolution de la situation au Tchad. Il a condamné avec fermeté la répression des manifestations et des violences qui ont eu lieu ce matin à N’Djamena.

La France appelle au respect des engagements qui ont été pris par le Conseil militaire de transition, notamment la transition pacifique inclusive sur le plan politique.

Transfert du pouvoir aux civils

Des manifestants sont sortis très tôt ce matin dans les rues de plusieurs quartiers de la capitale ainsi qu’en province, répondant à l’appel de partis d’opposition et de la société civile.

Craignant un accaparement du pouvoir, les manifestants revendiquent le transfert du pouvoir aux civils et la dissolution du Conseil militaire de transition (CMT) créé pour donner suite au décès du président Idriss Deby.

La police est intervenue pour disperser les rassemblements en faisant usage de tirs à balles réelles et de gaz lacrymogène. La veille, le ministère de la Sécurité publique a interdit les marches et manifestations non autorisées, par crainte de troubles à l’ordre public.

Tchadanthropus-tribune

L’article #TCHAD #France : Les déclarations des présidents Macron et Tshisekedi sur le perron de l’Élysée ne doivent pas nous détourner les tchadiens de leurs objectifs. (Voir Vidéo) est apparu en premier sur Le Tchadanthropus-tribune.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *