REPORTAGE – Le quartier Habbena dans le 7e arrondissement de la capitale, surnommé « Quartier lacrymogène », est devenu l’épicentre des contestations de la société civile et des partis de l’opposition. Depuis plusieurs mois, il n’y a pas un weekend sans que le quartier ne soit arrosé de gaz lacrymogène. Comment les habitants vivent-ils cette …Tchadinfos.com

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *