Le président du pour le Rassemblement et l’Equité au Tchad (PRET) a condamné, ce 24 avril 2021, la rencontre entre certains leaders de partis politiques et deux chefs d’Etat du G5 Sahel

Les chefs d’Etas du Niger Mohamed Bazoum et Mohamed El Gazaouani de la Mauritanie ont échangé avec des acteurs politiques de l’opposition et de la majorité hier, dans un hôtel de N’Djamena au sujet de la transition au Tchad. Le président du PRET, Me Bongoro Théophile estime que c’est une rencontre prématurée au vue des circonstances.

« Pas du tout content », a déclaré l’homme politique avant de poursuivre ainsi : « nous sommes sincèrement surpris d’une certaine rencontre qui aurait réuni les acteurs politiques avec deux(02) Présidents des pays amis venus compatir notre nation éplorée »Il s’est agi de l’appréciation et avis des acteurs politiques sur le CMT, ajoute le patron du PRET

Pour lui, les conditions d’une rencontre de cette envergure n’ont pas encore réunies : « nous affirmons avec force que le Tchad n’est pas un butin à partager. Par conséquent, le devenir d’une nation ne peut se résumer à l’écoute de quelques acteurs triés sur le volet. Il est donc impérieux que toutes les forces vives de la nation, dans tous ses segments puissent se réunir en toute urgence pour proposer un plan de sortie et du retour à l’ordre constitutionnel. »

Rappelons qu’à l’issue des échanges, les présidents du Niger et de la Mauritanie ont promis présenter la situation au Conseil militaire de transition.

L’article Tchad : un opposant dénonce une rencontre clandestine entre des acteurs politiques et des chefs d’Etats du G5 Sahel est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *