Alors qu’une personne sur deux est vaccinée dans une grande partie de l’Occident, ce taux est de moins d’une sur 100 en Afrique subsaharienne, révèle un décompte établi lundi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Une personne sur deux est vaccinée dans certains pays riches contre une sur 500 dans certains pays pauvres », alertait déjà à la mi-avril, le Chef de l’Agence sanitaire mondiale de l’Onu, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’Afrique qui représentait, il y a encore deux semaines, 2% des doses de vaccin administrées dans le monde, ne pèse plus que 1%. En effet, du fait du report de la livraison des doses de vaccin contre le nouveau coronavirus fabriquées par le Serum Institute of India, la campagne de vaccination a pris un sacré coup dans les pays africains.

Le dispositif Covax, une initiative dirigée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) visant à assurer l’égalité d’accès aux vaccins contre la Covid-19, n’a ainsi pu expédier que quelque 59 millions de doses de vaccin dans 122 pays et territoires à travers le monde.

Covax fait ainsi les frais de la crise en Inde, son principal fournisseur. Depuis plusieurs semaines, ce pays, confronté à une flambée meurtrière de la pandémie, a bloqué l’exportation de doses vers l’étranger. Avant cette vague foudroyante et l’interruption actuelle de l’approvisionnement en raison de la nécessité de réorienter les doses en Inde, le Serum Institute of India avait fourni 20 millions de doses de vaccin.

Des sérums qui ont été expédiés dans le monde entier vers des pays autres que l’Inde.

Désormais, l’objectif de l’OMS est de combler l’écart. L’objectif est d’obtenir 20 millions de doses supplémentaires pour les pays dépendant du dispositif Covax afin qu’ils puissent administrer leurs deuxièmes doses à ces populations.

C’est dans ce contexte que Gavi, l’Alliance du Vaccin, a annoncé, le 6 mai dernier, qu’elle avait signé avec le laboratoire Novavax un accord d’achat anticipé de son candidat vaccin (NVX-CoV2373) qui s’est avéré très efficace contre la Covid-19.

L’accord porte sur un engagement d’achat permettant de sécuriser 350 millions de doses du candidat vaccin de Novavax, au nom de la Facilité Covax. La fourniture du vaccin devrait débuter au troisième trimestre de cette année, avant les autres livraisons prévues au cours du second semestre de cette année et en 2022.

Au total, ce sont exactement 1.171.658.745 de doses de vaccins anti-Covid qui ont été administrées dans le monde, près de six mois après le début des premières campagnes de vaccination de masse en décembre. Les pays riches concentrent près de la moitié contre seulement 0,2% pour les pays à plus faibles revenus.Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *