Olivier Dubois, disparu le 8 avril dernier, dit être kidnappé par le Groupe de soutien pour l’Islam et les Musulmans (GSIM) dirigé par Iyad Ag Ghali.Dans une vidéo de 21 secondes postée hier mardi sur les réseaux sociaux, le journaliste freelance, collaborant notamment avec Libération et Le Point, a confirmé son enlèvement par le GSIM (ou JNIM en arabe), un groupe affilié à Al-Qaïda.

A en croire Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste des mouvements jihadistes, Olivier Dubois « a été piégé » puisqu’on lui a fait « miroiter une interview avec un commandant jihadiste local ».

Installé au Mali en 2015, le Français s’était rendu à Gao, dans le nord du pays, en début avril dans l’espoir de rencontrer la personne ressource. Désormais, souligne M. Nasr, la vidéo du journaliste « lève le doute » sur son statut auprès de ses interlocuteurs.Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *