Un diplomate basé en Afrique du Sud, dont l’identité et le pays ont été tenus secrets, a dépensé 2,4 millions de dollars américains en trois mois dans une vente illégale d’alcool, a révélé mardi un haut responsable.Selon le porte-parole du ministère des Relations internationales et de la Coopération, Clayson Monyela, les enquêtes que mène le gouvernement sud-africain sur le scandale ont révélé que certains des diplomates qui ont abusé de leurs privilèges ont vendu l’alcool au public en installant des bars remplis qui ne paient pas les taxes.

La semaine dernière, un certain nombre de diplomates de plusieurs pays, dont le Malawi et le Lesotho, ont été déclarés persona non grata et se sont vu accorder 72 heures pour quitter l’Afrique du Sud pour avoir prétendument fait du commerce d’alcool hors-taxes.

Monyela a déclaré que l’enquête en cours sur le scandale a révélé que certains de ces diplomates auraient dirigé leurs propres bars en raison de l’abondance d’alcool qu’ils ont accumulé en abusant de leur statut de franchise pour acheter des fournitures d’alcool.

« Dans un cas, il y a un diplomate en particulier qui a dépensé environ 2,4 millions de dollars en trois mois en alcool hors taxes », a déclaré Monyela.

S’appuyant sur les calculs effectués par le South African Revenue Service (fisc), il a souligné que le pays perdait 6,7 millions de dollars US par mois » à cause du commerce illicite d’alcool.

L’article Af’Sud: un diplomate épinglé pour commerce illicite d’alcool est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Journal du Tchad

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.