Après une première restructuration en 2019, la dette congolaise vis-à-vis de la Chine est devenue encore insoutenable. Mais l’idée d’une deuxième restructuration de celle-ci a été approuvée par la Chine. C’était, au cours de l’entretien téléphonique entre les président Xi Jinping et Denis Sasso…

Alwihda Info – Actualités TCHAD, Afrique, International

Related Post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy